La fenêtre laisse entrer le bruissement la ville, lequel ne s'arrête jamais vraiment.

Voitures, sirène d'un véhicule de police au loin, bribes de conversations de passants, son trop fort d'une télévision voisine, grincements de chaise poussée brusquement sur un parquet et même, lorsque le vent s'y prête, la voix familière et le jingle des messages de la gare pourtant lointaine.